Les dispositifs électroniques de brouillage peuvent améliorer la précision des mouvements

Aujourd’hui, l’Université de Pennsylvanie développe un projet très intéressant et très prometteur appelé SWARM (Scalable Autonomous Robot and Mobile Sensor Group). Parmi tous les sous-projets du projet, il y en a certainement un qui se démarque. Il s’agit d’un projet de GRASP Lab, qui comprend le développement d’un hélicoptère hautement manœuvrable et facile à contrôler avec une télécommande.

Quand vous regardez comment ils fonctionnent, ces petits hélicoptères semblent vraiment miraculeux. Si vous lancez l’un d’entre eux en l’air et le faites tourner de manière aléatoire, l’hélicoptère utilisera ses quatre hélices pour rétablir son équilibre. Les hélicoptères SWARM peuvent faire de nombreuses choses différentes. Parmi ces choses, vous pouvez voir comment elles passent à travers les fenêtres, même les petites fenêtres et autres ouvertures murales. Ils peuvent également survoler des objets en mouvement tels que des cerceaux, mais les ouvertures des autres obstacles en mouvement sont suffisamment grandes pour leur permettre de survoler, ce qui n’est pas un problème pour les hélicoptères.

Avec le développement continu de SWARM, ils ont acquis de nouvelles capacités. La plus importante de ces capacités est la capacité de se déplacer en groupe, donc ces hélicoptères sont appelés SWARMs, et ils ne sont pas en vain. De plus, ils peuvent construire des choses, et jusqu’à présent, cette approche est très efficace et précise, ce qui n’est pas connu des drones. Ils ont également des capacités qui peuvent être utiles ou très dangereuses. Je parle de la capacité de saisir un objet et de le transporter quelque part, même lorsque l’objet est trop lourd pour transporter un drone, même avec l’aide d’autres hélicoptères.

Quoi d’autre? Les hélicoptères peuvent être très agressifs sous des mains habiles. Ils peuvent suivre le leader dans le processus de formation, et même si un ou plusieurs d’entre eux échouent (par exemple, ils sont arrêtés ou même détruits), ils peuvent maintenir leur position et la stabilité de leur trajectoire. Oui, parfois les hélicoptères peuvent tomber en panne parce qu’ils sont contrôlés à distance par des humains, à l’aide d’une télécommande et, si nécessaire, d’une caméra de voiture. Mais compte tenu de la quantité de ces choses qui pourraient être produites dans un proche avenir et de la précision accrue du mouvement due aux divers capteurs et dispositifs électroniques de Brouilleur Téléphone à l’intérieur, je pense que ce n’est pas la raison pour laquelle ils ne sont pas aussi dangereux qu’ils le paraissent.

Alors, quels sont les dangers dont je parle? Tout d’abord, il s’agit d’une caméra qui peut non seulement être utilisée pour aider les humains à contrôler le drone, mais elle peut également enregistrer des vidéos sur vous. La deuxième chose concerne la capacité de préhension de l’hélicoptère SWARM, car même un tel robot peut transporter un engin piégé suffisamment gros pour vous blesser ou même vous tuer. Compte tenu de la vitesse et de l’agilité de l’hélicoptère, il vous est difficile d’éviter ou d’esquiver ce robot volant maniable. Par conséquent, l’essentiel de cette histoire est que vous devez prendre des mesures pour vous protéger de cette menace. Pour cela, vous devez bloquer le signal de commande à distance de l’hélicoptère SWARM car seule une fréquence radio basse a une vitesse de transmission de données suffisamment élevée pour contrôler ces monstres volants, et bloquer le signal de la caméra SWARM pour éviter que votre vie privée ne soit endommagée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post