Les brouilleurs mobiles se sont transformés en menaces tactiques légitimes

La guerre électronique est une bataille dans tout conflit moderne. Les armes équipées de systèmes de visée et de guidage électroniques sophistiqués sont lancées avec une autorisation fournie par le biais de communications électroniques et subissent un processus de prise de décision, y compris le renseignement électromagnétique généré par d’autres systèmes électroniques. À leur tour, ils seront contrés par des signaux de Brouilleur Téléphone électroniques qui tentent de tromper les systèmes cibles, de brouiller le guidage, d’interrompre les communications et de projeter des nuages ​​de bruit électronique pour contrecarrer toute mesure de renseignement sur les signaux. Tous sont organisés en trois sous-secteurs principaux ; 1) Attaques électroniques (EA), brouilleurs de téléphones portables conçus pour interférer activement avec les capacités et le personnel ennemis ; 2) Protection électronique (EP), ceux conçus pour masquer les mesures EA Mesures ; 3 ) Electronic Warfare Support (EWS), mesures que les commandants tactiques peuvent utiliser pour contrer les menaces électroniques sur le champ de bataille.

Les brouilleurs de signaux de téléphones portables se présentent sous différentes formes, spécialement conçus pour interférer avec des signaux spécifiques, et peuvent être utilisés dans différents scénarios. Les brouilleurs de signaux de téléphone portable peuvent être utilisés pour l’attaque, pour interférer avant ou pendant l’attaque, ou pour la défense, pour interférer avec les signaux autour de la cible et empêcher toute attaque de signal à longue portée. Les principes de fonctionnement de ces brouilleurs de signaux de téléphonie mobile peuvent également être très différents. Certains d’entre eux inonderont brutalement une large gamme de fréquences et de vastes zones géographiques, tandis que d’autres détruiront des fréquences spécifiques pour des raisons spécifiques. Par exemple, ces dernières années, à l’aide de progiciels complexes, les drones sont passés d’un passe-temps de nerd à une menace tactique légitime et à un cauchemar pour le personnel de sécurité personnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post