Les brouilleurs mobiles peuvent bloquer le trafic

Comme vous le savez peut-être, les appareils traditionnels utilisés pour envahir les réseaux Wi-Fi sont les ordinateurs portables, car les pirates pourront utiliser divers modules, émetteurs et récepteurs sans fil spécifiques, et en fait, les pirates auront de nombreux logiciels spécifiques. L’ordinateur portable est également suffisamment puissant pour démarrer tous les calculs nécessaires. C’est pourquoi le hacker Wi-Fi «classique» est une personne avec un ordinateur portable dans une voiture noire. Cependant, comme vous le savez, le développement des téléphones intelligents et des plates-formes mobiles est très rapide, et toutes ces opérations de piratage peuvent désormais être facilement effectuées via des téléphones intelligents. Il existe un Brouilleur Téléphone portable qui peut facilement bloquer les attaques des pirates

Avertissement: Ce n’est pas un guide, c’est un exemple simple pour montrer que les réseaux sans fil ne sont pas vraiment sécurisés et que de simples utilisateurs d’iPhone peuvent être en mesure de pirater n’importe quel réseau sans fil. Nous ne recommandons pas ce que vous faites lorsque vous perturbez le magasin, écrivez ici, car vous rencontrerez certainement des problèmes et des problèmes juridiques. Tout d’abord, il faut mentionner que votre iPhone doit être jailbreaké, car l’Apple Store interdit complètement toutes les applications utilisées pour l’usurpation Wi-Fi. Mais sachez que le jailbreaking réduit la sécurité de votre smartphone. Toutes les applications nécessaires pour cracker le réseau sans fil sont fournies dans le référentiel Cydia. Tout peut fonctionner parfaitement sur iOS 4 et supérieur. La première chose utilisée dans cette expérience est « libcap », qui est une bibliothèque spéciale utilisée pour capturer des progiciels envoyés sur un réseau sans fil. La bibliothèque permettra aux pirates d’utiliser plusieurs applications populaires pour l’interception du trafic.

Vous devez également accéder à la console du smartphone. Vous pouvez utiliser l’application OpenSSH ou Terminal de Cydia pour l’obtenir. Ces applications demanderont à nouveau la bibliothèque Berkeley DB. Ils sont disponibles dans le référentiel standard. De plus, si vous êtes un utilisateur expérimenté, cette application vous sera très utile. Mais vous devez faire très attention à ce sujet, car en utilisant ces applications, vous pouvez facilement propager des logiciels malveillants sur votre smartphone. L’application la plus populaire et la plus puissante pour l’usurpation Wi-Fi pour iOS est l’application Ettercap, qui est capable d’effectuer tout le travail depuis son interface. Ce qu’il faut mentionner, c’est que si vous utilisez cette application avec une application de terminal locale, vous ne pourrez pas utiliser l’interface graphique, mais uniquement la console, mais si vous utilisez OpenSSH, exécutez simplement la commande « ettercap -C » Vous peut obtenir une interface conviviale.

L’application fournit de véritables options de couverture pour l’usurpation et les attaques Wi-Fi. Vous pouvez collecter et analyser le trafic et obtenir des clés WEP pour l’accès au réseau. Si le réseau sans fil cible utilise le protocole de cryptage WPA ou WPA-2, vous devrez attendre que quelqu’un se connecte au réseau. Le mot de passe qu’il a entré sera intercepté. Le seul inconvénient est qu’il est vraiment peu pratique d’utiliser le mode console. Il existe une autre application très populaire qui peut être utilisée dans le même but. Voici l’application « pirni ». Il s’agit d’un bloqueur de trafic, spécialement développé pour iOS. L’application peut collecter et analyser le trafic, utiliser des filtres de lecture pour l’exploration de données et lancer des attaques sur les tables ARP d’un ou plusieurs hôtes. Il existe des versions gratuites et commerciales. Le principal avantage de l’application est son interface intuitive, qui vous permet de pirater un réseau sans fil en un ou deux clics. En conclusion, nous pouvons dire que les réseaux sans fil ne sont pas aussi sécurisés que nous le pensions par le passé. Ils peuvent pirater via des smartphones et des applications simples. C’est pourquoi nous vous recommandons de toujours éviter ce type de réseau et d’utiliser des connexions filaires où le Wi-Fi est accessible depuis l’extérieur de votre établissement, ou du moins en utilisant des dispositifs de brouillage Wi-Fi. Nous espérons que cet exemple vous aidera à éviter les pirates Wi-Fi et que vos informations privées ou professionnelles seront en sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post