La police peut-elle suivre le téléphone portable de n’importe qui à volonté?

Je veux entendre certaines de vos pensées selon lesquelles la police peut suivre l’emplacement du téléphone sans mandat d’arrêt. J’en ai entendu parler au cours des derniers mois et j’espère vous consulter en tant qu’expert.

En 2009, l’aéroport de Newark aux États-Unis a découvert que certains de ses systèmes GPS étaient interférés à plusieurs reprises. D’autres équipements de navigation GPS utilisés par les navires et les avions légers peuvent également être affectés par les brouilleur d’alarme GPS. Le GPS est même utilisé pour fournir des informations précises sur l’heure de certaines transactions informatisées sur les marchés financiers.

Il peut toujours y avoir des cas où l’opérateur de téléphonie mobile refuse de fournir de tels policiers, mais c’est en effet rare. Cela peut être facilement vu parce que la police a des instructions spéciales sur la façon de surveiller votre téléphone mobile, et je pense qu’elle utilise souvent ces instructions. Selon ces documents, les opérateurs de téléphonie mobile sont heureux d’aider la police à obtenir les informations nécessaires afin d’obtenir des incitations financières appropriées.

Il convient également de mentionner que les officiers de police sont plus susceptibles d’obtenir des ordres dits «stylo / piège» que les soi-disant écoutes. Pen / trap permet au personnel chargé de l’application des lois d’enregistrer uniquement les numéros composés et composés à partir de votre téléphone mobile. La garantie est valable 60 jours et vous ne devez pas être averti de l’utilisation d’une telle surveillance à la fin de la notice

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *