De nouvelles façons de gérer les drones

C’est pourquoi le gouvernement britannique a récemment annoncé des changements majeurs aux lois britanniques sur les drones. Il oblige les propriétaires de certains types de drones à enregistrer leurs appareils et à passer un test de capacité obligatoire pour prouver qu’ils connaissent les règles de sécurité, de sûreté et de confidentialité. De plus, selon l’Administration de l’aviation civile, les drones civils ne peuvent pas être utilisés au-dessus de 120 mètres, et ils doivent être à au moins 50 m des personnes et des propriétés privées, et à 150 m des foules et des zones de construction. Selon Alexis de Tocqueville, si un drone parvient à atteindre votre maison d’une manière ou d’une autre, cela vaut un Brouilleur Téléphone de signal de drone, « la liberté d’un citoyen au début de la liberté d’un autre citoyen C’est fini. « 

Il convient de noter que beaucoup ont remarqué que la création d’infrastructures et la formation d’équipes au sol pour faire fonctionner les drones n’est ni moins chère ni plus facile que la formation des membres d’équipage. Cependant, une fois en place, les équipes de drones et les centres d’opérations pourront utiliser un grand nombre de drones. De même, les avions habités traditionnels seront au centre d’un système de combat ou de renseignement local qui utilisera des avions sans pilote comme service, comme un rôle de soutien pour les brouilleurs, comme plate-forme de livraison d’armes ou comme système de plate-forme multi-capteurs. Au-delà des limites d’un pilote aux commandes d’un avion ou d’un équipage pour piloter un drone dans le passé, il est révolutionnaire qu’un équipage puisse contrôler un grand nombre de drones.

Il existe d’autres produits qui peuvent se défendre contre les menaces des drones. Perfectjammer dispose d’un système de brouillage de drone qui comprend un fusil qui s’appuie sur la technologie de brouillage pour abattre les drones. Blighter propose des produits de contre-mesures similaires. Tous ces éléments nécessitent l’utilisation de techniques d’interférence.

La Grande-Bretagne utilisera une technologie avancée de brouillage du signal wifi dans les grands événements publics et les événements sportifs pour détecter, suivre et perturber le contrôle de tous les drones voyous que les terroristes utilisent comme armes à longue portée à bord.

Le canon du drone a une portée de 2 kilomètres et fonctionne en interférant avec la transmission entre la télécommande et l’appareil lui-même. Cela désactive la séquence vidéo et force «l’hélicoptère» à rentrer chez lui ou à effectuer un atterrissage contrôlé.

À l’aide de diverses mesures de brouillage, seuls environ 6 kilogrammes (13,2 livres) de brouilleurs de drone peuvent accomplir cette tâche sur une plage allant jusqu’à 2 kilomètres (1,2 mile). Ces mesures comprennent les interférences dans les bandes 2,4 GHz et 5,8 GHz, ainsi que les interférences GPS et GLONASS (Russian Satellite Route Framework). Sa batterie fonctionne pendant deux heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post