Le brouilleur de drone est une technologie relativement nouvelle

Les interférences, qu’elles soient intentionnelles ou non, peuvent gravement dégrader la position GPS, la navigation et la disponibilité du temps, et même rejeter la solution globale. Les brouilleurs GPS produisent un bruit excessif, surchargeant les signaux GPS de faible puissance et saturant l’électronique devant le récepteur GPS.

Les interférences réactives utilisent le récepteur pour balayer la gamme de fréquences pour détecter l’activité du signal. Une fois qu’un signal actif est détecté, le brouilleur concentrera sa puissance d’émission directement sur la fréquence du signal actif. Cette technique de partage de puissance permet au brouilleur d’appliquer la puissance maximale à la cible à tout moment.

Des travaux sont en cours pour développer un avion équipé d’un système de brouillage qui remplacera le Il-22PP Porubshchik (avion de guerre électronique), qui est actuellement livré à la Force aérospatiale russe. Le dispositif de contre-mesure infrarouge AN / ALQ-144 est toujours en fonctionnement. Un Brouilleur Téléphone infrarouge peut fournir une protection contre les missiles infrarouges dans un large éventail d’environnements. Il existe plusieurs configurations pour compléter les petits et moyens hélicoptères.

Le premier brouilleur de signal de nouvelle génération a été livré aux pods du modèle de développement technique à fréquence intermédiaire (NGJ-MB) de la Marine en septembre et a été inspecté par le EA-18G Growler. Un contrôle de coopération vérifiera que le pod est solidement attaché à Growler, en préparation des tests en vol qui devraient commencer plus tard cette année. Le bureau du programme d’attaque électronique aéroporté (PMA-234) teste le NGJ-MB. Le NGJ-MB est un système d’arme d’attaque électronique aéroporté de grande capacité et de grande puissance pour le « Growler », conçu pour protéger l’Air Force en rejetant, en réduisant et en détruisant les radars de menace et les équipements de communication. (Photo de l’US Navy)

Les brouilleurs de drone ou anti-drones sont une technologie relativement nouvelle conçue pour déconnecter un drone de la télécommande d’un opérateur au sol. Cela empêcherait le contrôle du drone, ce qui, bien sûr, entraînerait le crash du drone une fois qu’il aurait été physiquement pris en charge.

C’est une question complexe. Le gouvernement fédéral n’a aucune loi interdisant la possession et l’utilisation de brouilleurs de drones sur votre propre propriété, ou empêchant une surveillance inutile par d’autres citoyens. Cependant, de nombreux gouvernements d’État, de comté et municipaux interdisent la possession de brouilleurs de drones. Encore une fois, ces lois sont en constante évolution et extrêmement complexes et peu pratiques dans le travail quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post